Le matériel nécessaire pour bébé

baby-925055_1280

Vous allez avoir votre premier enfant et vous êtes un peu perdus dans les magasins de puériculture? C’est normal, ce marché est plutôt lucratif et les marques rivalisent d’imagination pour vous vendre « ce qu’il y a de mieux pour votre enfant »! Mais parmi tout ça qu’est-ce qui est vraiment indispensable? Je vais essayer de vous éclairer à ce sujet, pour que devenir parents ne soit pas synonyme de dépenser tout son argent.

           Dans la salle de bain il vous faudra un thermomètre de bain, une petite baignoire et un savon doux ph neutre pour laver votre enfant. Une petite lime à ongles en bois pour limer les ongles les premiers mois, ensuite vous pourrez utiliser des ciseaux pour enfants.
Pour changer votre enfant, un gant avec de l’eau et du savon vous suffisent si votre plan de change est prêt d’un point d’eau. Sinon, du coton et un produit doux sont à privilégier aux lingettes. Pour changer votre enfant, une table ou commode à langer sera pratique. Une crème pour les fesses vous sera utile uniquement en cas de rougeur. Quant aux couches prenez ce qui vous convient.
Pour votre trousse de médicaments il vous faudra du SRO (soluté de réhydratation oral), du doliprane, du sérum physiologique pour moucher votre enfant et un thermomètre.

          Pour la chambre il vous faudra un lit avec un matelas adapté, une turbulette et c’est tout. Vous n’avez pas besoin de tour de lit, coussin, cocon ou couverture tout ceci n’est pas du tout recommandé pour le couchage de bébé.

         Pour la voiture vous aurez besoin d’un cosy, de par soleil si besoin. Pour la balade et les transports en commun une écharpe de portage ou porte bébé ou/et poussette est indispensable. L’achat d’un sac à langer pour mettre toutes les affaires de bébé lors de vos déplacements est incontournable.

        Pour les repas, si vous allaitez vous n’aurez pas besoin de grand chose. Ayez quand même un ou deux biberons au cas où. Munissez-vous de biberons, tétines, un chauffe biberon et un arbre à biberon. Vous n’avez plus besoin de stériliser vos biberons.

Quant aux jeux, ne vous encombrez pas, l’essentiel des premiers mois sera un tapis d’éveil car votre enfant y passera du temps dès qu’il commencera à avoir des phases d’éveil. Pour le reste, soyez vigilants à l’âge recommandé pour les jeux et qu’ils soient bien aux normes CE.

       Pour la sécurité de votre enfant, vous avez un peu de temps avant que votre enfant se mobilise et d’acheter une barrière d’escaliers et des caches prises.

Voilà pour l’essentiel des achats nécessaires pour bébé. J’espère vous avoir aidé, n’hésitez pas à m’envoyer un message si vous avez besoin de plus de détails.

Bon, on est d’accord que cela fait quand même quelques achats et représente un budget…mais ça vaut le coup! Bon shopping à vous!

Dis-moi pourquoi tu pleures

crying-baby-2708380_960_720

Après le sommeil, voici un article sur les pleurs de bébé car les deux sont un peu liés!
Ils sont très fréquents et sont, comme le sommeil,un des principaux motifs de consultation. 10 à 30% des enfants de moins de 4 mois pleurent excessivement. L’intensité des pleurs culmine au 2e mois puis se stabilise et diminue vers 4-5 mois. Il est tout à fait normal que votre enfant pleure plus en fin d’après-midi et en soirée.
Les pleurs sont normaux, ils sont le seul moyen d’expression de votre enfant, ils peuvent signifier plein de choses: « j’ai mal, je ne me sens pas bien, j’ai faim, j’ai sommeil, j’ai la couche sale, j’ai besoin de câlins ».

Si votre enfant a besoin de câlins, il émet des « pleurs d’appel » essentiels à l’attachement, oui l’enfant cherche à être porté, c’est physiologique! Il ne fait pas de caprice et il n’a pas « gagné » si vous le prenez!

D’après les neuro-sciences, si on répond aux pleurs du bébé dans les 90 secondes il se calme en 5 secondes. Si on multiplie par deux le temps d’intervention, on multiplie par dix le temps des pleurs! Ces découvertes sur le cerveau de nos chérubins nous permettent de dire stop à ceux qui voudraient encore laisser pleurer les bébés! Non, votre bébé ne vous manipule pas, il a juste besoin de vous pour être rassuré.

Bien évidemment, parfois bébé ne se calme pas facilement alors qu’il a mangé, est propre et va bien. Il est alors difficile de comprendre ce qu’il veut, on a l’impression de rater quelque chose. Dans ce cas les pleurs sont anxiogènes et il est parfois difficile de les entendre, mais votre rôle est immense dans le fait d’être présent et à l’écoute. Même si votre enfant ne se calme pas de suite, vous répondez à son besoin. Attention, si une situation devient trop difficile à gérer pour vous à cause de la fatigue, la redondance des pleurs, de votre émotion à cet instant surtout n’hésitez pas à passer la main. Si vous êtes seul avec votre enfant et que vous n’en pouvez plus, expliquez-lui que vous avez besoin de souffler un peu, posez-le dans son lit (ainsi il sera en sécurité) et prenez un petit temps pour respirer, prendre un café, un thé ou du chocolat et faire redescendre votre tension avant de retourner auprès de votre enfant .

Bref, encore une fois faites-vous confiance! Soyez à l’écoute des émotions de votre enfant mais aussi des vôtres. Même si ce n’est pas facile de comprendre les appels de votre enfant, en tant que parents c’est vous qui le connaissez le mieux et saurez au mieux répondre à ses besoins. Bien sur il y a des jours où vous serez moins bien et où il sera plus difficile pour vous d’appréhender ces pleurs, mais ne culpabilisez pas et dites-le à votre enfant…ils comprennent tout ces petits bouts!